bing translate French

L’Asie-Pacifique déterminée à lutter contre le protectionnisme

Par Pierre AUSSEILL, publié le 20 novembre 2016 à 8h00
INTERNATIONALLe président américain Barack Obama et le président péruvien Pedro Pablo Kuczynski au sommet annuel de l'Apec, à Lima le 19 novembre 2016

Le président américain Barack Obama et le président péruvien Pedro Pablo Kuczynski au sommet annuel de l’Apec, à Lima le 19 novembre 2016

Les pays de la zone Asie-Pacifique vont réaffirmer dimanche à Lima leur opposition à “toute forme de protectionnisme”, à contre-pied de la croisade anti-mondialisation annoncée par le président élu américain Donald Trump.

Les dirigeants des 21 économies de l’Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (Apec) doivent se réunir dans la matinée avec la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, pour évoquer les défis de l’économie mondiale.

Leur réunion annuelle, entamée vendredi dans la capitale péruvienne, s’achèvera par l’adoption dans l’après-midi d’une déclaration finale réaffirmant l’attachement des pays des deux rives du Pacifique à poursuivre leur intégration économique en levant les barrières commerciales.

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, au sommet de l'Apec, le 18 novembre 2016 à Lima, au Pérou

Le président américain Barack Obama va boucler à Lima le dernier voyage officiel à l’étranger de ses huit ans de présidence en donnant une conférence de presse prévue à 18H00 (23H00 GMT).

Dans leur projet de déclaration finale, dont l’AFP a obtenu copie, les dirigeants de l’Apec s’engagent à “conserver (nos) marchés ouverts et à lutter contre toute forme de protectionnisme”, qui n’aurait selon eux pour effet que d’affaiblir les échanges commerciaux et de “ralentir les progrès dans la récupération de l’économie internationale”.

Les membres de l’Apec, qui ont le plus bénéficié de la mondialisation, représentent 60% du commerce planétaire et 40% de sa population.

Le président chinois Xi Jinping attend l'arrivée de son homologue américain Barack Obama pour une rencontre bilatérale, au sommet de l'Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (Apec) à Lima le 19 novembre

Ils devraient également s’engager à ne pas dévaluer leurs monnaies respectives “à des fins compétitives” et à œuvrer pour la création à long terme d’une Zone de libre-échange Asie-Pacifique totalement intégrée.

‘Moment charnière’

Se disant inquiets de “l’opposition croissante à la mondialisation” aux États-Unis et en Europe et de “l’émergence de tendances protectionnistes”, ils devraient néanmoins insister sur la nécessité d’une “plus juste répartition des bénéfices” d’une mondialisation entre“toutes les couches des sociétés”.

Ces positions vont totalement à contre-courant des engagements de campagne de Donald Trump, qui a promis à l’électorat populaire américain un vigoureux tour de vis protectionniste censé protéger les emplois industriels contre la concurrence à bas coût de pays comme la Chine ou le Mexique.

Beau joueur, Barack Obama a exhorté samedi la communauté internationale à “laisser une chance” à son successeur, en relevant qu’“on ne gouverne pas toujours comme on a fait campagne”.

Lors de son neuvième et dernier entretien bilatéral avec Barack Obama, le président chinois Xi Jinping a toutefois averti qu’après l’élection du bouillant milliardaire américain, la relation entre la Chine et les Etats-Unis affrontait “un moment charnière”.

“J’espère que les deux parties vont travailler ensemble pour se concentrer sur la coopération, gérer nos différences et faire en sorte que la transition se passe en douceur et que la relation continuera de se développer”, a ajouté le dirigeant chinois.

Donald Trump devant l'entrée du pavillon de son club house à Bedminster, dans le New Jersey, le 19 novembre 2016

Xi Jinping a clairement affiché à Lima l’ambition chinoise d’assumer le leadership unique des négociations de libre-échange dans la région Asie-Pacifique, pour combler le vide laissé par le probable futur abandon de l’accord de libre-échange TPP promu par Washington.

“Nous n’allons pas fermer la porte au monde extérieur mais l’ouvrir encore plus largement”, a-t-il lancé, ajoutant : “La construction d’une Zone de libre-échange de l’Asie-Pacifique est une initiative stratégique vitale pour la prospérité à long terme de la région. Nous devons nous y atteler fermement”.

Pendant sa campagne, le magnat américain de l’immobilier avait attaqué avec virulence le Partenariat transpacifique (TPP) signé en 2015 entre 12 pays de la région (Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour, Vietnam et Etats-Unis), sous l’impulsion de l’administration Obama.

Mais cet accord, qui laissait la Chine sur la touche, nécessite pour entrer en vigueur l’approbation désormais fort improbable du Congrès américain dominé par les Républicains.

La Chine s’est engouffrée dans la brèche pour relancer à Lima son initiative alternative de Partenariat économique intégral (RCEP), un projet d’accord de libre-échange entre l’Asean (Association des nations du sud-est asiatique), l’Australie, la Chine et l’Inde notamment… mais sans les États-Unis.

Crédits photos : © AFP Brendan Smialowski

Asia-Pacific determined to fight against protectionism
By Pierre AUSSEILL, published November 20, 2016 at 8:00
24matins.fr > International > China > Asia-Pacific determined to fight against protectionism
International U.S. president Barack Obama and the president of Peru Pedro Pablo Kuczynski to the annual Summit of Apec in Lima November 19, 2016
US president Barack Obama and the president of Peru Pedro Pablo Kuczynski to theannual Summit of Apec in Lima November 19, 2016
STAY CONNECTED
Facebook
Twitter
Google +.
Asia-Pacific countries will reaffirm their opposition to “any form of protectionism” Lima Sunday, opposite of the announced by the American elected president Donald Trump anti-globalization crusade.
The leaders of 21 economies of the Asia-Pacific (Apec) economic cooperation organization are to meet in the morning with the Executive Director of the international monetary Fund (IMF), Christine Lagarde, to discuss the challenges of the global economy.
Their annual meeting, which started Friday in the Peruvian capital, will end with adoption in the afternoon for a final declaration reaffirming the commitment of the countries of both shores of the Pacific to continue their economic integration by liftingtrade barriers.
The Executive Director of the international monetary Fund (IMF), Christine Lagarde,to the Apec Summit, 18 November 2016 in Lima, the Peru
The Executive Director of the international monetary Fund (IMF), Christine Lagarde,to the Apec Summit, 18 November 2016 in Lima, the Peru
US president Barack Obama will loop the last official trip abroad of his eight years as President to Lima by giving a press conference scheduled at 18:00 (23 H 00 GMT).
In their draft final statement, which AFP has obtained a copy, the Apec leaders commit to “maintain (our) markets open and to fight against any form of protectionism”, who would argue that weaken trade and “slow progress in recovery of the international economy”.
The members of Apec, which have benefited the most from globalization, represent60 percent of global trade and 40% of its population.
Chinese president Xi Jinping expected the arrival of his American counterpart Barack Obama for a bilateral meeting, the Summit of the economic cooperation organization (Apec) Asia-Pacific in Lima November 19
Chinese president Xi Jinping expected the arrival of his American counterpart Barack Obama for a bilateral meeting, the Summit of the economic cooperation organization (Apec) Asia-Pacific in Lima November 19
They should also commit not to devalue their respective currencies “for competitivepurposes” and to work to create long term of an Asia-Pacific free trade area fully integrated.
‘ Time hinge
Claiming to be concerned about “the growing opposition to globalization” in the United States and Europe, and “the emergence of protectionist tendencies”, they should nonetheless insist on the need for a “more just distribution of the benefits” of globalization between “all strata of societies”.
These positions will totally counter to commitments of campaign of Donald Trump,who promised to the American popular electorate a vigorous round of protectionistscrew supposed to protect industry against competition in lowcost countries like China or the Mexico.
Beautiful player, Barack Obama on Saturday urged the international community to“give a chance” to his successor, noting that “one does not rule always has been campaign”.
In his ninth and final interview bilateral with Barack Obama, the president of ChinaXi Jinping has however warned that after the election of the boiling American billionaire, the relationship between China and the United States was facing “a moment hinge”.
“I hope that both parties will work together to focus on cooperation and managingour differences and make sure the transition goes smoothly and that the relationship will continue to grow,” said the Chinese leader.
Donald Trump in front of the entrance to the Pavilion of its club house in Bedminster, in New Jersey, on November 19, 2016
Donald Trump in front of the entrance to the Pavilion of its club house in Bedminster, in New Jersey, on November 19, 2016
XI Jinping has clearly displayed in Lima Chinese ambition unique leadership of the negotiations of free trade in the Asia-Pacific region, to fill the void left by the probable future abandonment of the TPP free trade agreement promoted by Washington.
“We will not close the door to the outside world but open it still wider”, he said, adding: “the construction of a free trade area of the AsiaPacific is a strategic initiativethat is vital to the region’s long-term prosperity.
Posted but not written by Louis Sheehan
Advertisements

About masterkan

Louis Sheehan
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s